Pour bien choisir un kayak

Un kayak gonflable ou un kayak rigide ?

  • Le kayak gonflable a l'avantage d'être léger, de prendre peu de place et d'être facilement transportable. A contrario, il nécessite un entretien méticuleux après chaque sortie : rinçage /séchage /pliage.
  • Le kayak rigide en polyéthylène est plus sécurisant, ne demande aucune précaution d'emploi et est pratiquement inusable.

Privilégier la stabilité à la performance :

  • La largeur : d'une façon générale, une coque plus large laisse plus d'espace intérieur. Elle est plus stable mais aussi plus lente qu'une coque étroite. Le novice, ayant quelques appréhensions face au renversement du kayak, aura tendance à choisir un kayak plus court et large.
  • La longueur : la longueur est déterminante pour la vitesse du kayak et sa faculté à garder le cap. En général un kayak ayant une plus longue ligne de flottaison est plus rapide, répartit mieux le tirant d'eau, et est plus directeur.

Un kayak sit on top ou ponté ?

  • Le sit on top (kayak ouvert) à l'avantage d'être accessible à tous dès le 1er jour, sans avoir besoin d'aucune technique.
  • Plus technique et tourné vers la glisse, le kayak ponté s'adresse au pratiquant régulier à la recherche de longue randonnée.

Un kayak homologué mer ou non ? 

Avec un kayak homologué mer divison 240, vous pouvez allez au-delà de la bande des 300 m en mer, et jusqu'à 2 ou 6 milles d'un abri (avec le matériel de sécurité obligatoire) et vous avez le droit de pêche.

Vidéo du vieux plongeur

CHRONIQUES

ON SE RETROUVE

Nous utilisons des cookies et d’autres technologies pour vous identifier afin de nous permettre d’améliorer votre expérience en ligne. En utilisant ce site, vous acceptez cette utilisation conformément à notre politique de confidentialité.

J'accepte les cookies de ce site.