En savoir plus sur la technique de pêche en surfcasting

La pêche en surf casting consiste à lancer une ligne plombée garnie d'appâts à une certaine   distance de la côte. Cette pêche se pratique à partir d'une plage avec ou sans vagues. Le  surf casting peut se pratiquer toute l'année et s'adresse à pratiquement tous les poissons qui recherchent leur nourriture sur ou près du fond.

 Poissons recherchés       

En surf casting depuis une plage, on recherchera des sparidés comme des sars, des daurades royales, des marbrés, des pageots plutôt la nuit, mais il est également possible de prendre des loups ou bars, plutôt par mer formée, des plats, soles et turbots, des mulets, et poissons vivants sur des fonds de sable comme des raies, des vives, des rougets, des grondins...
Il est possible sur nos côtes de rechercher également de gros poissons comme des maigres, des liches, de grosses raies pastenagues et exceptionnellement des requins.
Les appâts

Les vers marins viennent en tête : dures, demi-dures, mourrons, vers américains, cordelles (vers de sable), bibis, vers de chalut... On les enfile le plus souvent à l'aide d'une fine aiguille percée.
On peut également utiliser avec succès d'autres appâts comme des gambas, des bouts de seiches ou de calamars, mais aussi des couteaux, des crabes et enfin des morceaux de poissons morts ou des vifs, notamment des mulets vivants pour rechercher les gros poissons. C'est le cas lorsque l'on veut pêcher des tassergals, des grosses liches amies, des maigres ou encore des raies de belles tailles.

Le matériel      

Les cannes et moulinets
En surf casting, on utilise des cannes spécifiques d'assez grandes longueurs, en général entre 4 et 5 mètres, voire plus. Elles sont relativement puissantes par rapport aux poissons recherchés, entre 80 et 200 grammes de puissance de lancer. Tout en étant assez puissantes, elles doivent pouvoir être suffisamment sensibles afin de transmettre les moindres touches par l'intermédiaire du scion, même à grandes distances.
Les moulinets sont également conçus pour cette discipline. Ils possèdent de grosses bobines profilées pour laisser s'échapper le fil sans aucune retenue. Ils contiennent d'assez grandes quantités de fil et ont une récupération élevée du fait de la circonférence de leurs bobines.

Les fils
On utilisera des fils en Nylon de diamètres relativement fins entre 24 et 30/100e pour faciliter les distances de lancer. Afin de ne pas casser au moment du lancer, on placera 7 à 8 mètres de fil plus solide, juste avant le bas de ligne, d'un diamètre bien supérieur si c'est du Nylon ou assez fin et très résistant si c'est de la tresse.
En surf casting, le bas de ligne est souvent plus fin que le corps de ligne, surtout en Méditerranée lorsque la mer est calme et les eaux cristallines. En revanche, lorsque la mer est agitée et que les eaux sont fortement brassées, il est conseillé d'augmenter le diamètre du bas de ligne, des avançons et du traînard.

Les hameçons
Les hameçons seront choisis en fonction des appâts utilisés et des poissons recherchés. Avec des vers marins ils seront plutôt fins de fer et à longues tiges, cette dernière pouvant être pourvue de minuscules ardillons afin d'empêcher le ver de s'écraser sur la hampe. En revanche, si l'on pêche la daurade royale, il faudra choisir des hameçons forts de fer afin qu'ils ne soient pas broyés par ses mâchoires et dents surpuissantes.

Découvrez la vidéo "Pêche en Surfcasting avec Pure Fishing et Cabesto en Méditérrannée"

Pêche en Surfcasting

CHRONIQUES

visuel video vivier appat sorgues

ON SE RETROUVE

Nous utilisons des cookies et d’autres technologies pour vous identifier afin de nous permettre d’améliorer votre expérience en ligne. En utilisant ce site, vous acceptez cette utilisation conformément à notre politique de confidentialité.

J'accepte les cookies de ce site.