Bien choisir l'hameçon

Pour bien choisir son hameçon il faut prendre en compte de nombreux de paramètres : la taille, la forme, la tige, la pointe, le poids... En fonction de seulement deux critères : l'esche utilisée et le poisson recherché.

La taille 

C'est surtout la grosseur de l'esche qui dicte le choix de la taille de l'hameçon. Une petite esche sur un gros hameçon le rendrait trop visible, tandis que dans le cas contraire, les décrochages seraient nombreux.
Un petit hameçon s'utilise sur des petits appâts pour pêcher des petits poissons, là où un gros hameçon le rendrait trop visible. Un gros hameçon s'utilise en général avec de tailles d'appâts plus volumineuses pour pêcher de plus gros poissons.

Les matériaux 

Fer forgé et fer nickelé : hameçons à bas prix à durée de vie modérée.
Inox et étamé, matériaux inoxydables, résistants à la corrosion du sel de mer.

La forme

La forme Crystal : c'est la plus répandue. Elle se caractérise par une pointe parallèle à la hampe et un angle aigu entre les deux. L'orientation de sa pointe assure une excellente pénétration au ferrage. C'est la forme passe partout.

la forme ronde : elle diffère de la précédente par l'absence de l'angle aigu qui a été remplacé par un arrondi. La pénétration de la pointe reste excellente, bien que moins profonde. La présence d'un arrondi entraîne une faiblesse qui peut amener l'ouverture de l'hameçon si son fer est trop fin. C'est pour cette raison que la plupart des hameçons ronds ont un fort diamètre. Ce type d'hameçon facilite l'eschage directement sur la hampe.

la forme renversée : cet hameçon assure une meilleure garde du poisson ferré grâce à sa pointe incurvée sur la hampe. Cependant, l'orientation de sa pointe induit une certaine lenteur lors de la pénétration. Cette forme est donc déconseillée dans les plans d'eau où les poissons sont méfiants et où l'autoferrage est indispensable.

Le Trident : il est utilisé sur les leurres en pêche en traîne, lancer et dandine. Il offre l'avantage de permettre un ferrage à 360°, mais reste trop visible pour ne pas être en mouvement.

La tige

Egalement appelée hampe, c'est la partie de métal droite séparant la courbure de la palette ou de l'œillet de l'hameçon. Elle peut être longue, moyenne ou courte.
La tige longue facilite l'accrochage de l'appât ainsi que le décrochage du poisson sur des petits hameçons.
La tige courte rend l'hameçon plus discret surtout dans les grandes tailles. De plus, ce type d'hameçon est beaucoup moins sujet à s'ouvrir lors du combat avec un gros poisson.
La tige moyenne permet des pêches polyvalentes entre deux eaux ou sur le fond.

La pointe

La traditionnelle pointe droite est de moins en moins employée à cause de fréquents décrochages qu'elle occasionne. Elle demeure malgré tout incontournable pour les hameçons de petite taille. Pour effectuer des ferrages précis et rapides même à grande distance, ainsi que pour éviter les décrochages pendant le combat, il existe des hameçons dotés de pointe rentrante ou sortante, selon qu'elle est tournée vers l'intérieur ou vers l'extérieur.

CHRONIQUES

visuel video vivier appat sorgues

ON SE RETROUVE

Nous utilisons des cookies et d’autres technologies pour vous identifier afin de nous permettre d’améliorer votre expérience en ligne. En utilisant ce site, vous acceptez cette utilisation conformément à notre politique de confidentialité.

J'accepte les cookies de ce site.