Pour bien choisir les leurres

Les leurres sont des imitations artificielles de proies, généralement de poissons, mais aussi d'encornets, de vers ou de crevettes.

Il est important de posséder une sélection de modèles variés, dans des tailles et des coloris différents. D'un jour à l'autre ou en fonction des poissons que l'on veut pêcher, un leurre enregistrera plus de touches que les autres.

Le train de plume

Appelé populairement « mitraillette ». Cet assemblage de plusieurs petits leurres recrée l'effet d'un petit banc de poissons ou de crevettes qui se déplace dans l'eau. Le but est de favoriser la capture simultanée de plusieurs poissons à la fois.

Les leurres souples

Ce sont des poissons en plastique, réalistes ou non. Ils conviennent d'une façon ou d'une autre à toutes les techniques de pêche au leurre, dans le cadre de vitesses lentes à moyennement rapides (2 à 7 nœuds).
Très légers ces leurres sont généralement associés à un lest ou à une bulle plastique pour pouvoir les lancer.
Ce sont en particulier d'excellents leurres à bars.

Les poissons nageurs

Ils sont consacrés au lancer et à la traîne ; certains sont spécifiques à une seule technique.
Leur corps de bois ou de plastique a une apparence naturelle et possède une bavette en plastique ou en métal à la base de la tête. C'est ce petit appendice qui va donner une nage ondulatoire et une profondeur d'évolution précise sous l'effet de la traction exercée par le moulinet ou le bateau.

Parmi les poissons nageurs, les poppers ont la particularité de nager en surface et en zigzag. Cependant, la forme concave de la tête du leurre crée un impact et une éclaboussure. Ils sont de fait repérables de loin par les poissons lorsqu'ils sont en chasse. Ces leurres sont particulièrement efficaces lorsque les poissons chassent en surface.

Les cuillers

La forme d'une cuiller rappelle la silhouette d'un poissonnet et les différentes actions de pêche qui peuvent lui être inculquées la font zigzaguer et tournoyer sur elle-même, ce qui est très attractif sur la majorité des prédateurs.

Les leurres de traine

Ces leurres possèdent une tête métallique, dont les perçages vont laisser passer un filet de bulles et créer un sillage très attrayant pour les prédateurs visés, et est muni d'un corps en plastique rappelant un calamar.

Les turluttes

Conçues pour les calamars, ce sont des leurres sans aucune nage pour la majorité. Une récupération simple et lente, droite, suffit à séduire ses agresseurs. Compte tenu de la tendreté de la chair de ces derniers, les hameçons se comptent au nombre d'une quinzaine pour offrir un maintien suffisant durant le combat.
 

























CHRONIQUES

visuel video vivier appat sorgues

ON SE RETROUVE

Nous utilisons des cookies et d’autres technologies pour vous identifier afin de nous permettre d’améliorer votre expérience en ligne. En utilisant ce site, vous acceptez cette utilisation conformément à notre politique de confidentialité.

J'accepte les cookies de ce site.