Bien choisir le poisson nageur

Il existe différentes catégories de poissons nageurs regroupant des modèles évoluant à différentes hauteurs d'eau avec pour chacun une animation qui lui est propre.

Les poissons nageurs de surface :

Les leurres de surface s'utilisent généralement dans les chasses, ou a 1 mètre de celle-ci suivant leur couleur, dans les fonds encombrés comme les fond rocheux, les herbiers où tout autre leurre resterait accroché.

les leurres de surface se déclinent en 2 grandes sortes:
    les poppers qui présentent une face biseautée, sous la pression de l'eau l'air emprisonnée dans le biseau fait un  "pop" d'ou le nom du leurre.
    Les leurres battons ou stickbait ou pencilbait qui viennent des pêcheurs d'eau douce, ils ressemblent plus au poisson de fourrage.

Les jerkbait

Ce sont les poissons nageurs à bavette, ils imitent très bien le poisson de fourrage blessé qui essaie d'échapper à l'attaque d'un carnassier. Ils permettent de pêcher de 50cm à 2m de profondeur. On va distinguer 3 grandes catégories de jerkbait :
Les flottants
Ils ont la particularité de flotter au repos et de plonger lorsque l'on ramène la ligne. Cela permet de donner du volume dans la nage en faisant quelques poses de quelques secondes, le temps que le leurre remonte de 5 ou 6 cm et repartir.

Les suspenders
Ce sont des leurres qui ont la particularité d'avoir une densité neutre, c'est a dire qu'à l'arrêt de la récupération le leurre reste en suspension dans la couche d'eau où il se trouve, comme un vrai poisson.

Les coulants
Comme leur nom l'indique se sont des leurres qui coulent à l'arrêt et qui à la récupération, ont une nage bien rectiligne. Ils permettent de pêcher dans toutes les couches d'eau que l'on souhaite.

Les crankbaits

Ce sont des leurres plongeant à ne pas confondre avec les coulants. Ils plongent à la récupération atteignant jusqu'a 6 mètres de profondeur. Leur nage est très vive, vous la sentez bien dans la canne.

Le but est de faire taper la bavette sur le fond soulevant ainsi le sable tels un poisson qui se nourrit. Comme ils sont en général flottants, on relâche un peu et le leurre remonte un peu et on recommence.
A utiliser quand il n'y a rien à la surface, que les poissons sont timides, qu'ils dorment dans leur trou.



CHRONIQUES

visuel video vivier appat sorgues

ON SE RETROUVE

Nous utilisons des cookies et d’autres technologies pour vous identifier afin de nous permettre d’améliorer votre expérience en ligne. En utilisant ce site, vous acceptez cette utilisation conformément à notre politique de confidentialité.

J'accepte les cookies de ce site.