EAU GAZEUSE DIDIER 1.25L

Ref. :
AL-0001480
Réf. fournisseur :
3329120001054.
EAU GAZEUSE DIDIER 1.25L
EAU GAZEUSE DIDIER 1.25L

HISTOIRE DE LA SOURCE :

La Source DIDIER, située en plein cœur de la végétation martiniquaise, a été découverte par l’armée de terre en 1833.

Elle se trouve à 200 m d’altitude sur les hauteurs de Fort-de-France, protégée par le relief montagneux et un parc forestier tropical de 40 hectares.

L’eau de Didier provient du versant sud-est des Pitons du Carbet et chemine naturellement à travers le sous-sol pour former une nappe phréatique située entre 4000 et 6000 m de profondeur.

De 1853 à 1934, elle est exploitée comme source thermale et des curistes venaient de toute la Caraïbe profiter des bienfaits de l’eau de Didier.

En 1935, le gouverneur de la Martinique, autorise l’exploitation et l’embouteillage de l’eau dénommée « Fontaine Didier ». Elle acquiert alors la spécification « eau minérale naturelle gazeuse ».

Lorsqu’en 1943, la Sécurité Sociale permet aux curistes de partir outre-atlantique, l’activité de thermalisme décline et en 1945, une usine d’exploitation de l’eau de Didier est implantée.

C’est alors et jusqu’à ce jour, la seule eau minérale naturellement gazeuse exploitée dans toute la Caraïbe.
Outre l’embouteillage de l’eau minérale gazeuse de Didier, l’entreprise fabriquait également, sous licence, du Coca Cola, du Vittel Délice et du Bel Orange mais en 1963, un cyclone détruit l’ensemble du matériel et les licences ne sont pas renouvelées.

L’entreprise revient à une exploitation exclusive de l’eau gazeuse et finie par s’essouffler. En 1986, l’entreprise acquiert une nouvelle identité (changement de direction et de raison sociale) pour devenir la Société d’Embouteillage de l’Eau Minérale Didier (SEEMD). C’est alors que des changements significatifs s’opèrent pour parvenir à l’exploitation moderne actuelle.

Une nouvelle politique d’investissement est mise en place, en lien avec le développement exponentiel des conditionnements plastiques. En 1992, l’entreprise investit dans une souffleuse de bouteilles et fabrique in situ ses propres conditionnements.

Au total, un investissement de plus de 2 millions d’euros a permis, à la fois le développement de l’outil productif et la diversification de sa gamme (eaux aromatisées, eaux plates, …) mais aussi la mise en place d’une politique de distribution et la création d’une équipe commerciale structurée et dynamique.

En 1997, un Service Qualité et un laboratoire interne d’autocontrôles sont créés. Ils ont pour mission d’assurer, en partenariat, la sécurité des produits, la satisfaction des clients et de contribuer à la conquête de nouveaux marchés.

Pour répondre à la demande du marché, la SEEMD se lance en 2008 dans la recherche d’une nouvelle source devant compléter la gamme « eau minérale » déjà proposée. Le 27 juillet 2011, la Source Mabelo est autorisée à l’embouteillage par Arrêté préfectoral. Quatre nouvelles références ont été ainsi mises sur le marché depuis septembre 2011.